Desseins
d'un prof de
dessin

DÉMARCHE "ARTISTIQUE" et CRÉATIVE dans un GESTE ÉDUCATIF

Du Canada à la Belgique

canadaDans un premier temps, illustrateur et roughman free-lance au Québec dans les domaines de l'édition jeunesse et de la publicité, je partage rapidement ma passion via de nombreuses formations et un poste d'enseignant à l'Académie Internationale du Design de Montréal ou la direction me charge de créer le cours d'illustration et de couleur.

Depuis 1992, du Canada à la Belgique, je "voyage" à part égale, entre le monde "idéaliste" des étudiants de diverses Écoles supérieures et la réalité "brutale" du statut de créatif. Je surfe entre deux identités culturelles diamétralements différentes, deux continents cousins. Je me nourris de ces rencontres, de ces histoires, de ces tranches de vies.

Une liberté de mouvements et de pensées, qui me permettent aujourd'hui d'explorer, de créer mes propres images, d' expérimenter et de tester de nouvelles approches de l'illustration avec la jeunesse de mes étudiants à la Haute École Albert Jacquard de Namur en Belgique. Une réalité qui provoque ma réflexion, par des publications, sur le futur de la profession d'illustrateur dans ce 2° millénaire de "copie/coller" et de diffusion à outrance. J'aime à dire que je preste trois temps pleins, l'enseignant pragmatique et l'illustrateur un peu rêveur côtoyant le peintre du dimanche.

Ce qui m'inspire?

Tout simplement les rendez-vous quotidiens avec mes étudiants qui m'oblige à réfléchir aux nouvelles tendances et pratiques.

Choc ou électro-choc?
de génération et de culture.

Un créatif n'existe que par le regard que porte le public sur son travail, j'ai la chance de travailler tous les jours dans un vivier créatif, une pépinière de talents en devenir.

atelierMon discours pictural

ne bégaie pas, il s'exprime clairement et compose avec les demandes. Il se balade maintenant en dehors du cadre de l'édition jeunesse de mes débuts et suit désormais les méandres des nouvelles technologies, pour des clients variés et dans des domaines improbables.
(sites bancaires, police fédérale, administration, ONG,  écoles, ASBL …)

Mon statut

ne sera jamais pompeusement celui d'un "artiste" avec tout le caractère égocentrique et narcissique que cela sous entend et que  j'exècre, mais bien celui d'un artisan, qui met son savoir au service de la communauté.

Processus

Si les sujets sont variés, le processus est bien rodé...
La rencontre humaine, la première esquisse au crayon de bois et l'encrage au feutre sont toujours les points de départ de toutes mes  créations.

S'ensuit alors un procédé de mise au net et de colorisation, traditionnel ou numérique.  Aquarelles, écolines, acryliques, crayons, crayons de couleurs, pastels, feutres...

Des techniques qui résonnent comme un alphabet.

Le numérique et ses automatismes viennent accélérer les processus dans un monde qui tourne plus vite, mais ces nouvelles techniques ne sont que des prétextes, un outil de plus si besoin ?

Dans ma démarche créative, seule la demande, le but à atteindre et le résultat final m'importent.
La satisfaction et le plaisir du client  sont des vrais objectifs, dans cet "art " de commande". Les échanges et les critiques viennent en final me faire évoluer et grandir dans ma démarche créative ouverte vers l'extérieur, vers l'autre.

La composition, les cadrages, les angles de vues et la couleur, au delà de la théorie, sont des moyens qui façonneront le produit final, lissé par ma vision. Le style évolue au grès des besoins, des rencontres, des discussions informelles.

Rien n'est figé, prévu ou prévisible. Je mets en "musique", la partition commencée par un autre.
Le "concert final" sera la publication et la diffusion au grand jour.
 
Bien sur, les prix obtenus, sont  honnêtement des encouragements reçus avec plaisir, mais ma principale source de contentement est le parcours, et la réussite professionnelle de mes étudiants avec les gratifications personnelles que cela m'apporte au quotidien. Je ne suis donc pas une bête de concours, mais par contre j'adore participer aux nombreux jurys ou je suis sollicités.

Pédagogie

Dans ma démarche pédagogique, mon postulat est une pédagogie Inter active.

Mon cours se compose de travaux distincts qui font chacun l'objet d’un  briefing détaillé, version papier, version Web et d'un exposé en classe.

Chaque briefing a des objectifs pédagogiques bien particuliers, il se complète bien souvent d'une série de liens documentaires sur internet, et en classe de la visite et de l'exposé du "client" (en effet dans la mesure du possible, les travaux sont des mises en situations réelles).

- L’horaire des cours, le planning du travail et les échéances sont bien définis, de même les compétences à atteindre en fin de formation.
- La communication est permanente via différents outils de contact disponibles sur le Web (forum, messagerie, chat), en plus des heures en classe.
- En dehors de ces heures, les élèves ont la permission de venir me trouver dans les autres cours (d’une manière imagée, "la porte doit toujours rester ouverte").
    
Je mise sur un apprentissage individuel au sein du groupe, la recherche et surtout le dialogue.  
Je vois mon cours comme un atelier, un espace interactif où les initiatives de l’étudiant sont valorisées, et où ses besoins sont analysés.

L' étudiant bien souvent passif en début d’année, devient au fil des cours, actif et acteur, il acquiert ses connaissances via des applications directes, développées en classe à la manière d’un atelier de production en situation réelle. Les travaux sont  présentés au départ comme des réalisations personnelles, mais le groupe et les technologies utilisées permettent une communication rapide et efficace des  résultats,
et  l’évaluation collective de ceux-ci. Cette mise en place se développe sur deux années, et rencontre au début des réticences héritées du système pratiqué au secondaire.

Le "chacun pour soi" n’est plus de mise dans mes groupes.

Je mets l’accent sur les initiatives personnelles et les besoins de l’apprenant, m’opposant à une transmission directe de la connaissance et en misant sur l’apprentissage individuel, le dialogue, la recherche et la participation à des activités de groupes. Si je dois "classifier" ma méthode de travail, ma perception de l’enseignement, je me reconnais dans la pédagogie active, en mode INTERACTIF (mutuelle et interpersonnelle) , " Apprendre avec les autres ou Inter’apprendre ".

Dans cet environnement, j’endosse donc la fonction de "guide".

Mes objectifs pour le futur ?

Au delà de la poursuite sans fin de cette profession d'illustrateur qui me passionne, je vais me lancer à corps perdu dans une transmission de mon savoir,
en continuant les démarches d'échanges et d'écriture déjà entamée sur mon site internet pédagogique depuis 23 ans de Montréal à Namur, et plus récemment dans mes ouvrages. Ceci en collaboration avec des collègues québecois de l'Université de Montréal, créant un pont entre les deux cultures, en prenant le meilleur de chacune.

Sans prétention, je désire coucher sur papier,
mes expériences, mes recherches et développements, mes acquis et mes rencontres.

Tout cela à un sens qui m'oriente dans mon quotidien. Un donné pour des reçus, une reconnaissance envers mes parents qui m'ont mis un crayon en main et les enseignants qui m'ont indiqué comment l'utiliser.
Une vision qui me fait évoluer dans ma profession et mes relations humaines.

Merci de votre attention,

Ivan Lammerant
2015

Affiliations professionnelles

AIIQ - Association des illustrateurs et illustratrices du Québec - Canada
Smart - Association de professionnels dans le secteur créatif - Belgique
Scam - Société civile des auteurs multimédia - Bruxelles - Belgique